Marius Salomon

 

Il s’agit du ténor Marius Salomon (1843/1916), né à La Côte Saint-André.
Une rue porte son nom à La Côte Saint-André.
Salomon est un pseudonyme, son nom de naissance étant Guillot.
Son père exploitait un pressoir à huile rue du Lion d’or et sa mère était marchande de souvenirs. Ils habitaient une propriété nommée Les Salomones.

Il a été un ténor de renommée internationale, le ténor le plus apprécié à Paris à la fin du 19ème siècle.
A trente ans, il obtint son premier rôle dans Guillaume Tell de Rossini.
Il tint le rôle d’Alim, roi de Lahore lors de la création de l’opéra « Le Roi de Lahore » du Jules Massenet en 1877.
Il tint le rôle de Polyeucte, rôle-titre, dans l’opéra « Polyeucte » de Charles Gounod, lors de la création de cet opéra le 7 octobre 1878.
Il a chanté dans l’Opéra « Le Prophète » de Giacomo Meyerbeer en 1883.

Et bien sûr dans de nombreux opéras  et de nombreuses représentations.

La Bibliothèque Nationale de France possède des lettres autographes adressées à Marius Salomon de la part de Jules Massenet, Charles Gounod, Léo Delibes et Théodore Dubois, compositeurs et de Gabrielle Krauss artiste lyrique.